Matthieu Belval

Canada

Dans cette beauté ordinaire, il met en lumière quelque chose de fondamentalement universel.


Biographie

Matthew Belval est un peintre naturaliste dont l'œuvre est une consécration du quotidien. Qu'il s'agisse d'un conteneur graffé, de restes de petit-déjeuner ou d'un visage sans embellissement, l'artiste vise à honorer la nature telle qu'elle est. Dans cette beauté ordinaire, il met en lumière quelque chose de fondamentalement universel.

Très jeune, il apprend à peindre sous l'aile d'un artiste local. Il a exploré diverses institutions tout au long de son parcours artistique jusqu'à ce qu'il trouve sa voie dans le mouvement bohème. À l'été 2009, Matthew a quitté sa ville natale pour la ville, où il a été particulièrement ému par le sort des sans-abri. Son quartier a éveillé en lui une profonde sensibilité pour l'humanité, indépendamment des divisions sociales. Il entame une touchante série de tableaux consacrés à la rue. À partir de 2014, Matthew s'est régulièrement produit au Rockette bar, où il a peint devant une foule avec une poignée d'autres artistes. En 2015, pour célébrer le 30e anniversaire du Quai des brumes, l'artiste a exposé 30 portraits d'hommes et de femmes qui ont contribué au succès de ce bar emblématique de Montréal.
Cette période l'attire très vite vers le monde de la musique, où il tisse des liens étroits avec les auteurs-compositeurs-interprètes de la scène. En 2016, il a lancé un nouveau projet, Backstage, représentant des musiciens loin de la scène. Il est notamment approché par Jacques Jacobus pour réaliser la pochette de son album. En 2018, son travail a été montré pour la première fois sur grand écran, lorsqu'on lui a demandé de créer une pièce originale pour un court métrage, "La Porte", qui raconte l'histoire d'un peintre agoraphobe joué par Patrick. Huard. Depuis 2014, son travail a, à maintes reprises, été sélectionné pour aider à amasser des fonds pour des fondations prestigieuses telles que Art Sida, Jacques Bouchard et Le Groupe Perron.


Biographie